samedi 8 juin 2019

Proposition des Ateliers du Mieux Etre ou cercles philo pratique, vers une sagesse partagée



Combien ai-je animé d'ateliers philo dans ma vie ? Plusieurs milliers, si j'inclue mes quinze années de café-philo hebdomadaires et mes vingt années de cours en terminale où j'enseignais davantage par la maïeutique que par cours magistral, sans compter les centaines de séminaires privés que j'ai proposés chez les particuliers, dans les familles et dans ma propre école de philosophie. 

Année après année j'ai toujours cherché à améliorer mon animation à partir des besoins des participants. Inspiré par mon travail sur l'Ethique de Spinoza et ma pratique du coaching intuitif, j'ai développé peu à peu une approche particulière pour faire pratiquer la philosophie d'une manière vivante et intéressante avec tous les publics. 

Dans cette approche j'invite chacun à s'intérioriser pendant un temps bref de méditation guidée avant de parler, puis à dialoguer d'abord à deux avec empathie de sa vie intérieure pour éclairer une question qui le touche personnellement. 

Ce n'est qu'après plusieurs échanges à deux que chacun peut témoigner de sa compréhension en groupe pour apporter sa contribution à la résolution d'une question pratique, plutôt qu'à argumenter et conceptualiser sur des thèses abstraites de manière impersonnelle comme on l'enseigne généralement en philosophie. 

Chaque participant est ainsi beaucoup plus actif, plus impliqué dans la réflexion, plus motivé à partager sa vision, et toujours valorisé dans ce qu'il apporte au groupe par son originalité et sa singularité.  

Il s'agit bien de philosophie, mais pratique et non théorique, concrète et non abstraite, vivancielle et non conceptuelle, personnelle et non impersonnelle, qui vise à mieux vivre et pas seulement mieux penser, ce que j'ai appelé de la "biosophie" il y a une dizaine d'années. Et c'est pour moi de la "vraie philosophie", celle que pratiquaient Socrate, Epicure, Montaigne, Nietzsche ou Franckl. 

Pour moi la philosophie est un exercice profondément personnel qui consiste à dialoguer ensemble de notre vie réelle en vue de progresser en sagesse afin de vivre dans un plus grand bonheur. Si elle induit des questionnements métaphysiques et épistémologiques, c'est dans la dimension éthique et politique du bien vivre ensemble qu'elle prend tout son sens, et cette dimension est éminemment affective, intuitive et créative. Si le sujet est l'amour, la justice ou la mort, c'est moins les concepts qui sont intéressants à discuter que les affects plus ou moins raisonnables que chacun éprouve face à ses sujets dans son expérience de la vie au quotidien.

Que ce soit avec des adultes, des adolescents ou des enfants, il est surtout primordial que les participants se sentent concernés personnellement par les questions en jeu. Et pour cela il est nécessaire d'apprendre à parler de son ressenti, ses sensations, ses émotions, ses besoins, ses désirs, ses valeurs pour développer de manière intégrée toutes les formes d'intelligence, notamment affective, créative et intuitive, tout aussi essentielles que logiques, argumentatives et cognitives, car elles sont les bases de la sagesse.

Dans cette perspective, la pratique de l'atelier philo demande bien de maîtriser la pensée conceptuelle, la capacité de conceptualiser, argumenter, problématiser, interpréter, raisonner, mais elle demande plus encore d'apprendre à écouter puis à exprimer la vérité intuitive de ce que chacun vit sur le plan affectif en osant entrer dans l'intimité de notre pensée pour résoudre les questions existentielles qui sont essentielles pour améliorer notre qualité de vie avec toute notre créativité et notre génie propre, notre originalité.

Constatant que les méthodes proposées en philosophie ne prennent quasiment pas en compte la dimension affective, intuitive et créative de la pensée, j'ai mis au point une nouvelle méthode qui permet de davantage les mobiliser, et j'ai constaté que les participants s'impliquaient davantage, notamment les plus jeunes, et surtout qu'ils en retiraient des bénéfices beaucoup plus grands en terme de mieux-être, d'estime de soi et de compréhension inter-subjective. Ces ateliers favorisent aussi énormément le développement des vertus éthiques comme la bienveillance, l'empathie, la tolérance, la solidarité, la compassion, mais aussi toutes les autres vertus de la sagesse que j'ai regroupées en 6 catégories pour former un tout cohérent de 72 vertus.

Le centre de cette méthode n'est pas de répondre à une question intellectuelle comme on le fait généralement en philosophie, mais d'apprendre à parler intimement de soi de manière à s'entraider dans la résolution de problématiques existentielles que chacun vit dans sa famille, son travail ou en société. C'est de s'accompagner dans la création d'un plus grand bonheur partagé. 

Pour les distinguer des ateliers philo classiques, j'ai décidé de les appeler des "ateliers de philo pratique" ou "ateliers du Mieux Etre", et j'en propose une formation en ligne et en présentiel pour en transmettre les bases, avec un stage pour apprendre la méthode et un stage de retour sur pratique, ainsi que des supervisions collectives.

Voilà comment je les présente : 

Un atelier de Philo pratique (ou Atelier du Mieux Etre) est un cercle de parole bienveillante qui invite les participants à s’accompagner les uns les autres dans la recherche de solutions aux difficultés de la vie quotidienne.

Fondé sur une méthode de philosophie pratique inspirée de Spinoza, il consiste à activer la joie d’interagir pour mieux se connaître et s’épanouir ensemble. 
  
Sa pratique permet de développer l’intelligence affective, de prévenir la violence et d’améliorer la qualité de vie dans les familles et les organisations.  

Son but est de développer la conscience éthique dans un esprit de liberté, d’égalité et de fraternité.  

Accessible à tous depuis l’enfance, Un Atelier du Mieux Être peut être pratiqué à tout âge de l’école à la maison de retraite en passant par les associations, les centres culturels, les universités, les entreprises, les hôpitaux, les prisons… 

Véritable pédagogie de l’art de vivre ensemble, il offre un espace d’éducation à la responsabilité qui invite chacun à s’engager activement dans la création d’un monde plus juste et plus heureux. 


Je suis intéressé de connaître les réactions par rapport à cette initiative et disponible pour proposer des animations et des formations partout où cela sera possible.





vendredi 8 mars 2019

Créer une Ecole de Sagesse accessible à tous de l'enfance à la mort

Jamais rien ne m'est apparu plus nécessaire et urgent que de créer des écoles de sagesse : des espaces de loisir éducatif qui soient accessibles gratuitement à tous, de l'enfance à la mort, pour aider tous ceux qui en sentent l'élan de traverser les épreuves de l'évolution spirituelle et de s'épanouir corps et âme dans la joie et la sérénité, pour le bonheur de tous, vers une vie de plus en plus évoluée, de plus en plus belle et sacrée. 

J'imagine de superbes maisons de la sagesse dans les villes, des espaces dédiés dans les villages pour organiser des ateliers de pratique, des cercles, des fêtes et des agapes. J'imagine des retraites en famille ou par profession dans de magnifiques lieux de nature pour approfondir toutes les compétences qui permettent d'apprendre à se réaliser, à cultiver les vertus humaines et à bien vivre ensemble, comme nous le vivons en Joya.

Des lieux de vie de toute beauté dédiés à la sagesse comme art de se connaître et de savourer la vie, pour que chaque être puisse y grandir en discernement et en humanité, en intelligence et en bonté, en santé et en liberté, vers toujours plus de fraternité et d'allégresse. 

Des écoles pour y accomplir la tâche essentielle de l'éducation !  

Voilà la responsabilité suprême des éducateurs, qu'ils soient parents, enseignants ou simple citoyens. Participer au mouvement émergent d'éveil des consciences. C'est la responsabilité des adultes envers les enfants, des plus évolués envers les moins évolués, des maîtres envers les novices, des disciples plus avancés envers les disciples moins avancés. Transmettre le savoir être qui permet le bien vivre ensemble. Eveiller la sagesse naturelle qui dort en l'humain, et pour cela le guérir de son ignorance, sa bêtise et sa folie. 

Il ne peut y avoir une école de la confiance qui ne soit d'abord une école de la sagesse. Et une école de la sagesse doit d'abord être une école de philosophie comprise comme une école de vie, apprenant l'art de penser en vue de l'art de vivre dans le respect des lois de la nature, animé par la saine raison, en intelligence avec la source créatrice de toute chose, peu importe le nom qu'on lui donne.

Comment créer des écoles de ce genre dans la société actuelle tellement aveugle, indifférente, insensible à la valeur suprême de la sagesse ? Avec qui, comment, où oeuvrer ? Qui sent comme moi que c'est là notre plus nécessaire et urgente mission dans ce vieux monde d'illusions qui s'écroule de semer les graines du nouveau monde basé sur la vérité?   







   

mercredi 30 janvier 2019

Et si Spinoza avait raison ?



Et si c'est Spinoza qui avait raison? Si le monde était bien tel qu'il le conçoit, divin par nature, sans créateur extérieur et sans but futur? Si l'homme était bien tel qu'il le décrit, naturellement parfait et dénué de tout libre arbitre? Si le bonheur était bien tel qu'il le démontre, une joie d'exister accessible à tous par le seul moyen de l'éveil de conscience? Si la démocratie était bien telle qu'il la pense, une association d'hommes libres n'admettant aucune autre autorité supérieure que leur volonté générale ? Si la philosophie était bien telle qu'il la pratique, un raisonnement purement intuitif qui permet à tous d'atteindre avec certitude la vérité, la liberté et la sagesse ? 

Cela voudrait dire que tout ce que la quasi-totalité d'entre nous croyons au sujet du monde, de l'homme, du bonheur, de la démocratie et de la philosophie est pour l'essentiel erroné. Cela voudrait aussi dire que toute la civilisation occidentale égotique est fondée sur des illusions et qu'elle ne peut donc que s'écrouler face à l'épreuve du réel.  

Nous pensons que le monde a été créé et qu'il évolue vers un but. C'est faux, explique Spinoza : le monde se crée lui-même à chaque moment sans autre but que d'éprouver la joie de s'auto-créer dans le grand jeu de la vie cosmique. 

Nous pensons que l'homme est très imparfait, qu'il doit s'améliorer par rapport à son état de nature et qu'il possède une volonté dotée d'un libre arbitre qui le rend responsable de ses actes. C'est faux, affirme Spinoza. L'homme est naturellement parfait, quoiqu'il fasse, et personne ne décide d'aucune de ses pensées car tout ce qui arrive dans la nature arrive de manière nécessaire en obéissant à des lois éternelles, y compris les actions humaines, de la plus folle à la plus sage.

Nous pensons que le bonheur demande beaucoup de travail, d'actions, de possessions, de conditions, qu'il est quasiment impossible ou très difficile à atteindre, seulement réservé à une élite, et toujours fragile et incertain. C'est faux, démontre Spinoza. Le seul véritable bonheur est offert à tous gratuitement à tout moment avec aucun travail, sans conditions si ce n'est la libération de toutes les illusions qui nous empêchent de ressentir la paix et la joie permanentes d'être ce que nous sommes. 

Nous pensons que la démocratie est le gouvernement d'une poignée d'élus sur le peuple pour faire régner un ordre supposé juste par la force. C'est faux ! La seule vraie démocratie est le gouvernement de tous par tous pour faire régner partout la vraie justice de conditions de vie heureuse pour tous sans que nul n'aie le droit d'utiliser la force pour aller contre la vraie liberté de ceux qui sont dirigés par la raison. 

Nous pensons que la philosophie est une libre discussion dans laquelle chacun peut penser ce qu'il veut et adhérer à toutes les opinions possibles pourvu qu'il puisse les argumenter, mais dont aucune vérité absolue ne peut surgir. Faux et archi-faux ! La philosophie est la compréhension intuitive et universelle de la nature qui amène la sagesse en dépassant les opinions et les convictions des uns et des autres. 

Comprendre cela comme des évidences permet de mesurer l'énorme révolution proposée par Spinoza il y a plus de 3 siècles et toujours à venir. Si Spinoza a raison, nous pouvons changer de politique, d'économie, d'éducation, de religion, de science, d'art et de morale pour les remettre dans le sens de la nature et de la vie.  

Nous pouvons surtout nous éveiller individuellement à la merveille des merveilles : nous sommes Dieu qui s'amuse à se faire croire qu'il est un humain limité en jouant avec nous comme avec des marionnettes. Et enfin commencer à vivre pleinement, en assumant notre puissance créatrice divine de marionnettes éveillées à leur véritable nature. Bien agir et être dans la joie. 

mercredi 20 juin 2018

La Joie de créer Joy School



C'est une immense joie pour moi d'annoncer aujourd'hui en ce jeudi 21 juin 2018, jour ensoleillé du solstice d'été, l'ouverture de la première Joy School en septembre 2018 dans la petite ville où j'habite actuellement, Quillan, dans la haute vallée de l'Aude et dans d'autres villes et villages de France et de la planète.   


Elaboré année après année depuis mon enfance dans les années 1970 lorsque j'ai pris conscience de l'inadéquation du système scolaire français à mes aspirations les plus profondes à la joie et au bonheur, médité tout au long de ma vie d'étudiant puis d'enseignant de 1990 à 2010 comme prof agrégé de philosophie dans l'éducation nationale, en gestation dans l'écriture de mes livres, ma pratique de la méditation, de la philosophie et de la biodanza puis dans ma propre pratique la Joya créée en 2010,  Joy School est l'aboutissement de plus de 40 années de recherche sur ce qui me tient le plus à coeur, la possibilité pour l'humanité de déployer toute sa sagesse pour vivre un jour pleinement heureux tous ensemble sur notre merveilleuse planète.


En voici une première présentation pour fixer les idées et susciter les vocations.

   
JOY SCHOOL  
  Ecole de la Joie 
     Liberté, Egalité, Fraternité
     Amour, Sagesse, Bonheur




Les Joy School sont des espaces de vie ouverts à tous, enfants et adultes, pour s'épanouir librement, grandir en sagesse et se former aux nouvelles pratiques éducatives dans et pour la joie de tous.

​Entièrement dédiée à la culture du bonheur, une Joy School est à la fois :

 - une école de vie et de sagesse où l'on apprend à être soi, à bien vivre ensemble et à être heureux, en harmonie avec la nature


- un espace ludique éducatif et créatif où chacun peut librement cultiver sa joie : exprimer ses sentiments, satisfaire ses besoins, réaliser ses désirs, réaliser ses rêves, se soulager de ses souffrances, guérir ses blessures, être accueilli tel qu'il est, épanouir ses facultés, accroître ses connaissances, étudier les sciences, acquérir les techniques, maîtriser les arts, pratiquer la politique, vivre sa spiritualité, découvrir les cultures, fortifier ses intelligences, cultiver ses talents, apprendre à penser, à bien vivre, bien manger, se connaître soi-même, apprendre les langues, prendre soin de soi et des autres, améliorer ses relations, découvrir sa vraie nature, connaître la nature, déployer ses vertus, libérer son génie, vivre la fraternité, libérer son intuition, résoudre ses difficultés, répondre à ses questions, développer sa raison, explorer le réel, trouver sa voie, réaliser son humanité, faire ce qu'il aime, suivre ses élans, affiner ses plaisirs, réaliser ses projets, libérer son enthousiasme, vivre l'enchantement, cultiver l'émerveillement, accéder au sacré, incarner ses valeurs, comprendre le monde, explorer le sens de la vie, savourer l'existence, déployer son bonheur...


- un organisme d'éducation et de formation aux nouvelles approches de la pédagogie active et le nouveau paradigme

Les Joy schools sont avant tout des écoles au sens classique de lieux d'apprentissage avec un lieu fixe, des enseignants et des élèves sur une longue durée, mais elles
 peuvent aussi se réaliser dans tout espace de vie, de jeu et de culture, pour une communauté et un temps donné.  

L'unique critère d'une joy school est la joie d'être ensemble pour évoluer ensemble vers l'épanouissement intégral (physique, affectif, intellectuel et spirituel) de tous.

Ce sont des oasis de paix, de beauté et de convivialité dans lesquels chacun, enfant, adolescent ou adulte, est à la fois élève et enseignant, éducateurs et éduqué, ​​trouvant sa joie dans la participation active à la création du bonheur de tous.

Constituées en réseau régional, national et international, les Joy Schools ont pour mission de participer au renouveau de l'éducation et à l'éveil des consciences partout dans le monde en formant les parents, enseignants et étudiants à la pédagogie active et à la philosophie positive pour favoriser l'émergence du nouveau paradigme fondé sur la joie du partage et de la coopération.

Joy School propose un riche programme de formation centré sur la méthode JOYA d'activation de la joie créée par le philosophe Bruno Giuliani dans le sillage des traditions de sagesse, des philosophes de l'éducation comme Socrate, Spinoza, Montaigne, Rousseau, Nietzsche, Bergson, Wilber et des pédagogues contemporains tels Freinet, Montessori, Steiner, Krishnamurti, Wild, Snyders, Toro, Freire, Morin, Mérieux, Verdiani, Lenoir...


Les Joy School sont ouvertes à tous et peuvent se créer dans tous les lieux de vie collective, de la maternelle à la maison de retraite. Ses espaces peuvent être des écoles entièrement dédiées à l'enseignement ou des espaces spéciaux hébergés dans les écoles primaires, collèges, lycées, universités, mais aussi les entreprises et les associations, les hôtels et les maisons familiales, les centres de stage, de bien-être et de loisirs, etc. 


Une pièce suffit dans une maison pour créer un espace "Joy School" et y proposer d'activation de la joie selon la pédagogie JOYA. Les espaces Joy School sont tenus par des animateurs formés à la JOYA.

Les formations Joy School s'adressent à tous, élèves et étudiants, parents et grands parents, éducateurs et enseignants, coach et thérapeutes pour créer des Joy School mais aussi plus généralement pour accompagner la transition sociale et politique en cours, aider à la réalisation des projets personnels et collectifs et répandre le bonheur de vivre en bonne intelligence partout dans la société.

Nous sommes en train d'élaborer son organisation, de former son équipe pédagogique et de déployer son programme dans différentes villes et villages en France et à l'étranger.

Nous cherchons des personnes motivées pour venir se former, 
ouvrir des Joy School et organiser des formations dans toutes les régions.


N'hésitez pas à nous écrire et nous téléphoner si vous êtes intéressés d'y participer. 

Bruno Giuliani
06 78 68 08 74

bruno.philo@gmail.com
www.brunogiuliani.com

mardi 29 août 2017

la joie de réouvrir l'Ecole JOYA



Grande joie en cette rentrée 2017 : après plusieurs mois de réorganisation, l'école JOYA va bientôt réouvrir ses portes avec plusieurs propositions d'enseignement.
  
Au programme des cours en ligne sur la philosophie du bonheur et les grandes sagesses, des webinaires interactifs, des initiations à sa pratique centrale - l'activation de la joie - et des formations pour devenir animateur de JOYA.

Et bien sûr la reprise des stages de base 
1 La réalisation de soi 
2 La voie de l'amour
3 La création de sa vie

Avec une nouveauté : la création d'ateliers JOYA pour les enfants et les familles, et une nouvelle formation pour apprendre à les animer.

Un nouveau départ plein d'enthousiasme qui apportera, je l'espère, beaucoup de joie à ses membres et ses étudiants!  

   



  


vendredi 23 juin 2017

La joie d'être présence



Pleine de soi
La merveille de l'unité vivante
se déploie
dans la présence

Et libre de tout manque, 
de tout peur, frustration ou volonté,
la vie s'éprouve elle-même
comme un amour 
sans début ni fin
où tout ce qui existe 
est bienvenu tel quel

Merci à l'esprit d'avoir amené
à lâcher l'illusion du moi
qu'il lui manquait un toi
un ceci ou un cela
et à se libérer de l'attachement
à la forme

Plus de tristesse, 
plus rien à perdre 
ou à gagner

Ne reste 
que la joie sereine
de vivre le miracle
de chaque instant
dans la conscience divine
de la beauté 
de tout ce qui est


jeudi 11 mai 2017

La joie d'être simplement soi



Grande joie depuis ces dernières semaines grâce à l'écriture de mon prochain livre sur le thème de l'amour de soi. 

Car plus j'approfondis ce thème, plus je m'éveille à la grande vérité révélée par Bouddha autant que par le Christ : nous sommes parfaits tels que nous sommes ! 

Seul le voile de l'illusion nous empêche d'accéder à la perception de cette merveille : moi ! Unique créateur de ma vie ! Libre conscience éternellement vivante ! Pure joie d'être amoureux de tout ce qui est, tel que c'est ! 

Tout demeure comme avant dans le monde quand l'esprit s'éveille à cette pure joie d'être soi, mais une nouvelle vie commence pour chacun. 

La "vie parfaite" que Siddharta a appelé "l'éveil", que Jésus a nommé "le royaume des cieux" et que chacun nomme plus simplement "le bonheur".

Puisse l'humanité s'éveiller à cette grâce : se voir tel qu'il est avec la simplicité émerveillée du regard de l'enfant.

"car je vous le dis en vérité, si vous ne vous convertissez pas et si vous ne devenez pas comme les petits enfants, vous n'entrerez pas dans le royaume des cieux" (Matthieu, 18-3) 
   

mercredi 1 mars 2017

La JOIE de créer le Mouvement des Papillons


Joie immense et pourtant sereine, en cette nuit bénie, après avoir vu naître de ma danse méditative le Mouvement des Papillons.

Après tant d'années de gestation, il est enfin prêt à se déployer dans toute sa puissance à travers la création des premiers Cercles de Bonheur en ce magnifique mois de Mars 2017.

Qu'il apporte  à l'humanité la sagesse dont elle a besoin pour se réaliser dans sa lumière ! 

Que tous les éveillés qui se sentent pousser des ailes rejoignent notre danse créatrice ! 

Et que tous les coeurs ouverts de la Terre se relient dans la joie fraternelle pour co-créer ensemble le bonheur collectif. 

Namasté, les Papillons de la Joie !






mercredi 1 février 2017

La joie de voir se métamorphoser la Joîa en Joya


Grande joie en ce mois de janvier 2017 : après neuf années de gestation et croissance dans sa forme de "chrysalide", j'ai vu en cette première étape de cette année "1" ma merveilleuse création la Joîa accomplir sa métamorphose. La joîa s'est auto-joiatisée ! 

Après une danse d'activation de la joie particulièrement harmonieuse, sereine et enthousiaste intégrant la présence équilibrée des 4 éléments, je suis entré en méditation immobile et j'ai rapidement senti une sorte de vertige se déployer. M'abandonnant sans résistance à la danse intérieure de l'énergie, une délicieuse extase est arrivée avec une impression de "nouveauté" absolue, comme si je m'éveillais d'un grand rêve, en en même temps j'ai eu l'impression de retrouver une impression de paix extrêmement familière, comme si je rentrais à la maison. 

Laissant le processus se continuer sans aucun contrôle, j'ai senti une sorte de voile énergétique se dissoudre autour de moi et j'ai vu un magnifique papillon arc-en-ciel apparaître en moi au niveau du coeur. J'ai senti qu'il intégrait l'ensemble des animaux de pouvoir que je sentais depuis quelques mois s'éveiller en moi, le serpent dans la racine, l'aigle dans le front, le dragon dans le plexus, le dauphin dans le coeur...  

Le papillon a commencé à grandir et je l'ai vu avec émerveillement se déployer peu à peu tout autour de moi sous la forme d'un... arbre à papillons ! 





Le mouvement des papillons était en train de s'incarner à l'intérieur de l'arbre de vie... Un arbre de sagesse reliant la Terre et le Ciel, un arbre de joie plein de sève alliant l'eau et le feu. Merveilleux ! 

Poursuivant ma méditation dans une paix de plus en plus jouissive, j'ai senti dans mon coeur une puissante expansion d'énergie jouissive à la fois extrêmement douce (yin) et puissante (yang), et j'ai ressenti avec émerveillement s'unifier l'ensemble de mes chakras du coeur jusqu'à la racine et la couronne, ne formant plus qu'une seule bulle de lumière extatique. 

Au bout de quelques minutes d'abandon aux délices de l'extase, j'ai vu le mot "Joîa" arriver devant mes yeux et à mon grand étonnement l'accent circonflexe s'est mis à "battre des ailes" avec grâce, puis il s'est stabilisé en position "haute", le î devenant alors un Y... 

Le Y est venu se placer en moi avec le centre dans ma courronne, le O est venu m'entourer dans une bulle d'amour et le J est venu dans mon axe en 360°, formant ainsi une sorte de fontaine d'abondance. Le A est venu se superposer comme une pyramide au niveau médian et a commencé à s'effacer, devenant tout léger, à peine perceptible comme un halo doré de lumière. 

La Joîa venait d'achever sa croissance/métamorphose, transformant l'énergie du i (la spiritualité ascendante, de l'humain vers le divin, du fini vers l'infini) en énergie du Y (la spiritualité descendante, du divin vers l'humain, de l'infini dans le fini). 

Avec un bonheur indicible j'ai alors senti la lumière descendre par la couronne à travers l'entonnoir du Y et l''énergie-conscience à continué à s'expandre à partir de mon coeur dans toutes les directions vers le cosmos, intégrant dans sa lumière tout sur son passage, révélant la divinité de la nature, illuminant la splendeur de chaque chose comme étant parfaitement à sa place, jouant parfaitement son rôle, et j'ai senti pour la première fois une unité avec le tout dans laquelle je n'étais non plus absent en tant que "moi" mais totalement présent, plus "moi" que jamais", mais intégrant la totalité de ce qui est. 

J'ai alors pensé : "tiens, voilà donc ce qu'est l'illumination?" Puis la phrase "Je suis tout" est arrivé... La joie d'être Dieu-Nature était là, tranquille, présente de toute éternité, toujours et partout, et j'ai compris que mon processus d'éveil était en train de s'achever pour entrer dans un nouveau cycle, celui de la réalisation.   


En ce jour du 1er février, je rends grâce à la vie de m'avoir offert cette nouvelle expérience libératrice et j'invite tous ceux qui le souhaitent à me rejoindre dans le mouvement de métamorphose du monde pour devenir des papillons de joie rayonnants de sagesse et d'amour ! 

La Joîa est morte... Vive la JOYA ! 

 

mercredi 2 novembre 2016

La joie de créer l'Université de la Sagesse



Après des années de gestation et de maturation, le projet est proche de la phase d'accouchement : créer une université qui propose des formations à la sagesse accessibles à tous. Avec des enseignements en ligne et des stages résidentiels un peu partout pour apprendre toutes les formes du savoir être, tant dans la sagesse universelle de la spiritualité que les sagesses pratiques appliquées à la vie quotidienne : sagesse éducative, politique, artistique, technique, scientifique, philosophique, médicale, managériale, amoureuse, alimentaire, etc. Réunissant l'enseignement de tous les sages actuels, tant chez les scientifiques que les philosophes, les artistes que les religieux, les politiciens que les citoyens, les entrepreneurs que les sportifs, les stars que les anonymes, les adultes que les enfants. Dans un langage simple, avec une parole qui vient du coeur et qui éclaire les âmes. Et proposant à chacun de participer à des cercles de sagesse, de l'école à l'entreprise en passant par les mairies et les familles pour créer ensemble les conditions du bonheur de tous. Pour promouvoir l'éveil des consciences et l'épanouissement des êtres en ce début de nouvelle ère. Vers un unique but : créer une nouvelle humanité libérée de ses pathologies et développer la joie de vivre sur Terre à tous les niveaux de la société. 
Je cherche des partenaires éveillés pour faciliter sa création et son expansion. Et un lieu de toute beauté pour créer son premier campus. Merci à l'univers de répondre à ma demande !