mardi 29 juin 2010

le bonheur suprême



Il n'y a pas de bonheur plus grand que de réaliser qui je suis véritablement : la vie infinie qui n'a ni commencement ni fin.

1 commentaire:

gandha-catherine a dit…

Abso-lument Su-perbe cet éléphant !
Je suis hilare en le regardant !
Merci pour la bonne humeur ce matin!